Un père de famille casse les deux jambes de son bébé en la violant trop fort

Patricio Medina, 27 ans, avait consommé des drogues dures quand il a décidé de violer son nouveau né, sa petite fille adorée. 

Il l'a violée si fort qu'il lui a cassé les deux jambes et sa cage thoracique. 

Le crime a eu lieu dans la résidence de Patricio Medina, à Waco, au Texas, en mars 2014. 




L'homme de 27 ans avait plaidé non coupable aux accusations portées contre lui, mais il s'est confié à un autre prisonnier alors qu'il était incarcéré et ce prisonnier a décidé de tout raconter aux autorités (probablement en échange d'une sentence allégée). 

Patricio Medina a pu être reconnu coupable grâce à ce témoignage et il a été condamné à 240 ans de prison. 



« Quel crime plus horrible pourrait-il exister pour un homme qui est supposé aimer et protéger la vie qu’il a introduite dans ce monde, et au lieu de cela, il brise son corps en un épouvantable accomplissement sexuel », a déclaré la juge Gabrielle Massey, visiblement ébranlée par cette affaire. 

« Tout ce dont ce bébé avait besoin, c’était de l’amour et de la sécurité. L’homme qui était supposé lui donner cela lui a appris les véritables horreurs du monde. »

« Dieu merci, il n'a pas tué son corps minuscule, mais il a tué son âme. »




La mère, Lisa Montoya, a quant à elle été accusée d'abandon d'enfant et d'avoir mis la vie de son bébé en danger en ne rapportant pas le crime aux autorités. 



Heureusement, le bébé a survécu à cette terrible agression, mais il est encore trop tôt pour savoir si l'enfant aura des séquelles psychologiques ou physiques. Maintenant âgée de quatre ans, la fillette irait bien selon les rapports et elle aurait été déjà adoptée par une famille aimante ayant déjà deux enfants. Espérons qu'elle puisse vivre une vie paisible et pleine de bonheur à partir de maintenant. 

Patricio Medina a été comparé à un monstre par tous les médias locaux pour les crimes qu'il a commis sur son enfant qui venait tout juste de naître. Même s'il était complètement défoncé sur la drogue, cela n'excuse en rien les gestes qu'il a posé et cela ne les explique même pas. 


Faites pas les timides donnez votre avis !
Partager sur Facebook