3 adolescents publient une vidéo dans laquelle ils menacent un garçon à l'aide d'une arme à feu.

Un adolescent a été filmé en train de menacer un enfant à l'aide d'une arme à feu. Ce dernier a ensuite été battu violemment par un des complices de l'adolescent.

C'est dans la municipalité d'Independence au Missouri que la police a dû procéder à l'arrestation de trois adolescents mardi.




L'un des trois adolescents a même été identifié par les médias locaux et il s'agirait d'un certain Alexander Schader, un garçon de 17 ans.

Les trois adolescents ont été interrogés par la police, et ce, en lien avec des images qui circulent sur les médias sociaux et dans lesquelles on voit clairement les trois suspects intimider un garçon.

La vidéo en question montre les trois adolescents qui encerclent un garçon afin de l'intimider dans une zone résidentielle.

Alors que la jeune victime est agenouillée au sol, un adolescent qui semble plus âgé se tient devant, effectuant des gestes intimidants à l'égard du garçon.

L'adolescent qui s'amuse à menacer sa jeune victime ne porte aucun chandail et celui-ci répète: "Embrasse mes p*tains de pieds."

Au même moment, on peut entendre les deux autres complices de l'adolescent qui s'amusent à lancer des menaces au garçon.

C'est alors que l'adolescent sans chandail lance l'idée que la victime devrait lui faire une fellation.




Les complices de l'adolescent continuent à menacer la victime tout en la poussant en direction de l'adolescent sans chandail.



Puis, un autre adolescent arrive dans le cadre de la caméra et il semble tenir dans ses mains une arme à feu. Il dirige aussitôt son pistolet en direction de la tête de la victime.

 




Les trois agresseurs demandent ensuite au garçon de se lever debout et peu après qu'il ait obtempéré à leurs demandes, le garçon se fait frapper à plusieurs reprises par un des adolescents qui lui donnent une série de coups de poing.



Le troisième complice qu'on ne voit pas à la caméra hurle alors que le garçon aurait dû les écouter et embrasser ses pieds.



Après avoir subi plusieurs coups de poing, la victime touche son visage afin de vérifier si elle a saigné, puis le garçon quitte les lieux en reculant tandis que ses trois agresseurs continuent à le menacer.






C'est à ce moment qu'on entend la voix d'une fille qui ordonne au garçon d'arrêter de marcher, puis elle semble crier un prénom comme "Josh". Toutefois, la vidéo s'arrête à cet instant.


 
Un porte-parole de la police a révélé au journal The Kansas City Star que les personnes impliquées dans cette vidéo devraient certainement répondre à leurs actions:




"Nous prenons ce type d'incident très au sérieux et nous tenons à traiter avec beaucoup de délicatesse des crimes aussi violents. C'est notre priorité."



C'est dimanche dernier que la police a été informée de l'existence de la vidéo qui avait commencé à circuler amplement sur les réseaux sociaux au cours des dernières heures.

Selon ce que les enquêteurs sont arrivés à savoir depuis le début de leurs recherches, tout indique que l'incident filmé dans la vidéo se serait produit samedi dernier.



Souhaitons enfin que la justice donne une bonne leçon à ses intimidateurs afin de donner l'exemple aux autres personnes qui souhaiteraient agir ainsi.

Voici un reportage dans lequel vous pourrez voir des extraits de la vidéo très choquante:






Faites pas les timides donnez votre avis !
Partager sur Facebook